jeudi, novembre 24, 2011

Vallée de la Basse Sambre ... La voie verte des pèlerins



AUVELAIS - NAMUR

Date: Novembre 19
KM / Miles:  49/ 30
Température:  8°C / 46°F
Timing : 3H00
Climb : 80 M / 262 feet
Road : Auvelais - Namur - Auvelais
File Google Earth et GPS : sambre4
Voici le dernier tronçon de la voie verte belge le long de la Sambre ( RAVeL 1 ) ... 
Nos précédents reportages nous ont menés de Jeumont à la frontière française vers Landelies, nous avons traversé par la suite le "Bronx" de Charleroi avec ses usines typiques et enfin relié la Basse Sambre à hauteur d'Auvelais !



La suite de la progression pour rejoindre Namur était devenue impossible depuis de nombreuses années  à cause des chantiers de pose d’égouttage, interminables ...des travaux parfois ... abandonnés ! 
(Voir article suivant pour plus de détail  ) !

La partie entre Namur et Auvelais est enfin ...(c'est peu dire) ... presque praticable en continu pour les vélos !
Au départ d'Auvelais, le halage de la Sambre longe un complexe sportif  pour passer sous la nationale, suit quelques travaux de voiries qui  seront à contourner pour retrouver l'entrée du  RAVeL. 


Rapidement dans le paysage, les usines SOLVAY ... Si cela ressemble à une usine nucléaire de poche, il n'en est rien mais n'en est pas moins dangereuse pour autant ... Usine chimique classée CEVESO,  le moindre incident pourrait être aussi dramatique qu'un Fukushima ! Certaines cuves seraient même dans un état inquiétant. !!!  Les usines qui suivent le long de ce RAVeL sont moins dangereuses ... les glaceries de Moustiers.


Passé ces paysages industriels, et un court tronçon sur route, le cheminement se poursuit tranquillement d'écluse en écluse et parvient à l'Abbaye de Floreffe  qui se dresse fièrement sur sa colline !
De Floreffe à Malone, quelques travaux sont toujours en cours et obligent régulièrement à poser pied à terre ...   A Malonne, le long des usines de fabrique de béton ... sur 1 Km le ré-asphaltage est en cours, des travaux qui devraient être terminés d'ici la fin 2011 !


A la sortie de cette zone industrielle, la progression le long de la Sambre s'interrompt, les propriétaires d'une usine de châssis de bois, qui à l'époque se sont approprié le hallage ont toujours refusé que le RAVeL y passe. Un court détour par une route calme de 1 Km sera nécessaire pour reprendre le RAVeL derrière cette usine. Ce problème serait en voie de trouver une solution et devrait être ouvert d'ici la mi 2012 !   
La voie verte nous amène rapidement vers Namur ... ce n'est pas la plus belle entrée de la ville, ... on longe la gare de triage ferroviaire de Ronnet, Salzinnes et enfin Namur !



Pour entrer dans la ville facilement,  aucun balisage ... franchir l'écluse à la sortie de Salzinnes pour passer sur la rive opposée de la Sambre ... le hallage vous emmène dans la ville en direction du Grognon !  On passe sous plusieurs anciens ponts, et sur la droite se dévoile la  plus belle citadelle de Belgique, sur la gauche les anciens quartiers namurois et leurs petites rues bucoliques. 

Nous sommes à la croisée des chemins cyclables avec le RAVeL 2 qui arrive de Dinant et se dirige vers Eghezée ... et le RAVeL de la Meuse qui part vers Huy ! 





dimanche, novembre 20, 2011

EUROVELO 3 - lente amélioration le long de la Sambre Belge...

L'EUROVELO

Il représente 15 itinéraires cyclables de longue distance à travers l'Europe, dont les plus connus sont le n°6, entièrement en site propre entre Bales ( Suisse ) et Budapest ( Hongrie ) le long du Danube, le n°12 la  "north sea route" qui est entièrement balisé et route cyclable la plus longue du monde et le n°4 qui part de Bretagne et longe les côtes belges avant de partir au Pays Bas !
En 2011 ... aucun de ces itinéraires n'est achevé et certains sont encore au stade de projet ! Un projet de 70.000 Km ... soutenu par l'ECF qui a son siège en ... Belgique !!!

La Wallonie a le gros avantage de bénéficier du passage de 2 Eurovélos sur son territoire,  le n°3 et le n°5 !  La ville de Namur est à la croisée de ces chemins, ce qui en fait une ville d’intérêt  touristique cyclable loin d'être négligeable !
L'Eurovélo 3, ou véloroute des pèlerins, qui évolue le long de la Sambre et de la Meuse ... nous concerne particulièrement puisqu' il est depuis de nombreuses années uniquement théorique ... Considéré comme la Transeuropéenne qui doit relier Trondheim en Norvège à st Jacques de Compostelle en Galice, 13 ans après son étude il n'est encore que trop peu concrétisé et un doux rêve de cycliste .
Ce projet est porté en France par l'association national CycloTranseurope, qui milite également pour un itinéraire Moscou - Paris qui  partagera avec l'eurovélo 3 l'itinéraire le long de la Sambre et de la Meuse en Belgique.
Cet itinéraire existe en grande partie entre St-Jacques et Jeumont à son entrée sur le territoire Wallon. ... Mais sur la Wallonie ???
Il n'en est malheureusement toujours rien actuellement ...
Et pour cause ... les très nombreux chantiers interminables le long de la Sambre, le bourbier politique entre Huy et Liège pour avoir un cheminement cyclable digne d'un Eurovélo ou plus près de nous, déjà d'un ... RAVeL fréquentable à tout type d'usagers !



Si la ville de Namur est en passe de s'adapter rapidement dans les mois qui viennent à une meilleure convivialité des vélos dans ses rues,  et à le promouvoir...  les deux fleuves qui s'y rejoignent dépendants de l'INACEP,  vont encore voir couler beaucoup d'eau avant de pouvoir être fiers d'avoir leur réseau vélo international d'une qualité  "acceptable" !
Le RAVeL entre Namur,  Charleroi et Jeumont,  ( tronçon de cet Eurovélo 3) ...  promis à une réhabilitation pour l'été 2011 ... est encore bien perturbé !
Actuellement ré-annoncé par le Ministère de l’équipement pour janvier 2014... ( les nouvelles Twins Towers de New-York seront finies à cette date... )

Pourtant, beaucoup de zones détruites par les travaux d’égouttage sont de nouveau praticable en vélo, on peut largement en profiter ...et ce même si la qualité du hallage laisse encore à désirer en beaucoup d'endroits.

En direction d'Auvelais, la partie à la sortie de Namur, longtemps laissée à l’abandon et dans la boue est refaite depuis l'été.

Sortie de Namur vers Auvelais

Au niveau de Malonne et des usines de béton,  là où un dangereux détour par la nationale était obligatoire,  le ré-asphaltage est en court.  Il y a encore des travaux de remise en état au niveau de Floreffe mais un VTT peut aisément passer,  toute la partie entre Floreffe et Auvelais est ré-ouverte depuis plusieurs mois ...
Ne persiste encore comme problème que l'usine de châssis de bois à Malonne qui refuse de voir des vélos passer devant ses murs, oblige à un petit détour et à l'entrée d'Auvelais, quelques travaux de voirie qui bloquent encore le passage.

Le long des usines de béton à Mallone


Plus loin ...la zone du RAVeL à l'approche de Charleroi est toujours fermée. Cela est du aux travaux de la gare et du métro... aucune amélioration avant fin 2013... et aucune déviation cohérente en place ...
Passé Charleroi, vers Landelies et Jeumont,  les nombreux chantiers qui ont persisté de long mois et souvent abandonnés ont pris fin et même si la qualité de roulement n'est pas encore digne d'un réseau international ...  ça roule !
Seuls des problèmes de salubrité le long du parcours et de sécurité seront encore à planifier afin d'avoir une belle longue route cyclable ... A ce jour, quelques  "zones"  le long de la Sambre restent sensibles du à une jeunesse rebelle, révoltée ... l a sécurité viendra naturellement par une fréquentation massive de l'itinéraire ... !

Un petit exemple de propreté le long du RAVeL ...


Si parcourir toute la Sambre en vélo n'est pas encore envisageable sans détour et blocage, l'amélioration est en bonne voie et la situation actuelle déjà nettement plus agréable que cet été ou l'été passé ... mais reste la prétention de se promouvoir "Eurovélo" ... il y a encore un long chemin à réaliser pour ne pas être la risée du tourisme étranger !


Nos autres reportages le long de la Sambre sur l'Eurovélo 3 / RAVeL 1,  peuvent être consultés ici. :
Partie 1 Jeumont - Landelies
Partie 2 Landelies - Charleroi
Partie 3 Charleroi - Auvelais
Partie 4 Auvelais - Namur

jeudi, octobre 27, 2011

Helmet or not Helmet in the city ...???

Sur l'exemple du casque en vélo ... la culture de la peur au service du profit des industries ... définir le vélo comme "le" vecteur de danger ... Est- il la bonne réflexion  pour notre sécurité à tous ???

Tout un débat que défend Mikael Colville-Andersen , ( le mentor et ambassadeur du vélo en ville du site
 Copenhagenize ) aux travers de ces nombreux blogs Cycle-Chic et d'une vidéo d'introduction ( en Anglais ) ... un sujet traité avec humour lors d'une conférence... 






On ne lance pas le débat,... chacun y va de ses expériences vécues souvent avec tout le raisonnement associé au fait ... Mais pour ne pas faire le mouton de troupeau du  "je fais comme tout le monde"  ... réfléchir cette tendance à tout vouloir "casquer" dans les loisirs... sont des décisions à prendre personnellement en connaissant tous les arguments, qu'ils soient pour ou contre !
Reste que ... notre position est qu'il vaut mieux un cycliste non casqué qu'une personne renonçant au vélo !

lundi, octobre 24, 2011

Livre : Le monde en vélo couché

TOUR DU MONDE 

Il y a quelques temps, on vous relatais les aventures d'Amanda et Olivier lors de leurs tour du monde en vélo Horizontal.
Une aventure de 3 ans qu'il raconte dans un superbe ouvrage de 240 pages richement illustrées ... disponible à partir de fin octobre sur commande. Il n'y a que 500 exemplaires disponible ...
Edition les Petites Vagues au prix de 30 € +  frais d'envoie
Découvrez les 60 premières pages sur : http://www.le-monde-en-velo-couche.c.la/
Pour toute commande, envoyé un mail à : globicyclette@yahoo.fr

lundi, août 22, 2011

VOSGES - La voie verte

LES HAUTES VOSGES, à la rencontre de la source de la Moselle.


Date: Août 16
KM / Miles:  71/ 44 
Température:  25°C / 77°F
Timing : 3H30
Climb :  650 M / 2130 feet
Road : Cornimont - Bussang - col du Page - Cornimont
File Google Earth and GPS : Vosges.zip





La voie verte des Vosges a longtemps été l'une des plus belles de France mais détrônée depuis peu par la Transardennaise en haute Meuse. 
Toute équipée et en site propre sur l'intégralité de son parcours de 51 Km, elle est un moyen agréable, sécuritaire et paisible pour découvrir plusieurs facettes des Vosges. 


Au départ de Cornimont, la piste serpente entre de belles collines vosgiennes en légère descente pour rejoindre Remiremont à 20 Km. 
Tout du long, les curiosités ne manquent pas, que ce soit le musée du bois, les paysages, les gorges de Crosery ou le centre de Géologie... cette voie verte se veut sportive et éducative !  


Ce tronçon entre Cornimont et Remiremont est très fréquenté en période de congé, entre les rollers, promeneurs, vélos ou skis à roulettes ... il faut prendre son temps et rester prudent. La partie entre Remiremont et Bussang sera un peu plus calme !


Au départ de Cornimont, comme à quelques autres endroits, il est possible de louer un vélo, VTT ou plus original ... un tandem, trike ou pour les connaisseurs ... un vélo horizontal ! Le Centre de location est au départ de la Voie Verte de Cornimont, d'avril à fin octobre.

Si la V.V. évolue principalement dans les creux de vallée, c'est aussi dans ces fonds que les grands axes routiers ont pris place. Pourtant, même si une nationale n'est jamais très loin, on ne la croise que rarement, le traffic routier n'est pas non plus trop audible et rarement visible !
De Remiremont à Bussang, soit 30 Km de voie verte, le paysage est différent, on se retrouve constamment  en légère montée dans un environnement agricole et de plaines vallonnées, les collines vosgiennes garnissent l'horizon !


Les curiosité ne manquent pas non plus, entre les Hautes Mines, le Théatre du Peuple ou le plateau des Mille Etangs ! 
Un regret sur cette longue et très belle piste, d'une surface et à l'entretien irréprochable ... il y a un très grand nombre de portiques de sécurité ! La tranquillité est malheureusement à ce prix. 
Si certains de ces portiques sont assez larges, d'autres vous obligeront  à poser pied à terre ! Quant au trikes, vélos horizontaux, tandems ou vélos chargés de bagages ... le passage de ces portiques, qui n'en sont que plus compliqués, devient à la longue un peu éreintant.  Ils seront  moins nombreux en s'éloignant de Remiremont. 
Un des nombreux portique ...


Pour rejoindre Bussang, suite à un rond-point vélo à l'embranchement de Remiremont, ça monte régulièrement, on passe de 380 mètres d'altitude à 600 M ! 
De Bussang centre, le Théâtre du peuple n'est qu'à 5 minutes et mérite un détour avant votre retour !

Peu importe d'où vous désirez prendre votre départ, les parkings en différents villages le long de la piste ne manquent pas ! De même en différents endroits, vous trouverez des toilettes, anciennes toilettes des gares qui ont été remises en service ...ce qui est très rare le long d'une Voie Verte !  


Un peu avant Bussang, si vous désirez passer la nuit avant un retour, vous trouverez un camping le long de la V.V. à Saint Maurice sur Moselle ! Il y a également un camping à Bussang, le domaine de Champé, mais nous vous le déconseillons .... très beau camping bien équipé au source de la Moselle, mais outre un accueil de "phacochère" le prix est complètement malhonnête ! Un cycliste avec son vélo et sa tente ... 28 € !!! Le plus cher camping que l'on ai fréquenté, Norvège incluse !!! ( Le prix normal pour un campeur avec son vélo se situe plus vers les 10 € ) !
Au source de la Moselle


Pour votre retour, soit reprendre la V.V. sur 51 Km et profiter d'une belle descente vers Remiremont ou rejoindre le départ de Cornimont en passant par le col du Page au dessus de Bussang, ce qui réduit le retour à un petit 20 Km !
Proche de Larcenaire


Par le col, prendre la direction de la station de ski de Larcenaire, la montée n'est pas très longue mais c'est raide ! Passé la station de ski, prendre une route forestière en direction du col du Page, la montée devienst plus douce jusqu'au col à 987 mètres !  


Pour la montée, soit 400 mètres de dénivelé, prévoir 2h00 ... du col du Page, vous rejoindrez Cornimont  via Ventron en 15 minutes sur une très belle descente ! Dans la descente vous pouvez aussi rejoindre le col d'Oderen et vous rendre à Krutz ... petite bourgade sympathique au pied du Ballon d'Alsace  !



samedi, août 13, 2011

Eifel 4 eme partie - DAUN - "Maare Mosel Radweg"

Date: Août 10
KM / Miles:  86/ 53
Température: 16°C / 60°F
Timing : 6H20
Climb : 675 M / 2214 feet
Road : Daun - Wittlich - Daun  ( Germany )
File Google Earth et GPS : Daun.zip

4 éme tronçon de notre découverte de l'Eifel sur la voie verte au départ de Daun, chef lieu de l'Eifel. 
Cette piste cyclable asphaltée est l'une des plus longues de la région, elle traverse tout l'Eifel du sud pour rejoindre la Moselle. 


Au départ du coeur des anciens volcans, cette piste propose une très belle randonnée de 55 Km majoritairement en descente ! Si l'on ne peut dire que tout se réalise en site propre dédié au vélo, les quelques rares tronçons sur route, sont à l'abri de la circulation et sur de petites routes de village.
 Sur l'ensemble du parcours, 80 % sont sur voie dédiée rien qu'au vélo et superbement aménagée, comme à l'habitude de l'Allemagne !

Maare Mosel Radweg est le nom officiel, on en retrouve notamment les initiales peintes au sol au changement de direction "MMR" ...
Le départ se prend à l'ancienne gare de Daun ! 
La gare est toujours active pour un train touristique à vapeur entre Gerolstein et Kaisersesch, il y a de nombreuses places de parking gratuites et la possibilité de louer un vélo, VTT, ou vélo électrique pour la journée directement sur place, . 




A savoir également, pour ceux qui voudraient juste faire un aller simple en descente, qu'un service de bus avec remorque pour vélo réalise le rapatriement des cyclistes vers Daun 2 à 3 fois par jour au départ de Bernkastel, qui est le finich de la Voie Verte !
Vous pourrez ainsi profiter pleinement d'une rando qui est "presque" toute en descente ... Prévoir +- 4h00 pour le trajet ! Info bus et réservation  : regio-radler
Pour les courageux qui envisageraient un aller retour ... de Daun à Wittlich, 86 KM, ( notre choix de la journée ), prévoir,  petites poses comprises +- 6h00 ...
Un aller retour intégral entre Daun et Bernkastel, 110 Km, demande près de 8h00.
Les logements ne manquent pas non plus en cours de route pour qui voudrait le faire en 2 étapes !

Pour ma journée découverte :  Départ en début d'après-midi à Daun, la piste se trouve facilement, elle prend son départ à la gare le long des voies.
Tout commence par une douce montée pour franchir le grand viaduc de Daun qui culmine à 30 mètres, superbe construction ferroviaire de 103 mètres, mais des hauteurs de la piste cyclable, on n'en aperçoit malheureusement rien !

On se retrouve rapidement dans la forêt pour 5 Km, la montée se poursuit jusqu’au tunnel, d'une longueur de 480 mètres, une température polaire y règne.
Il y aura plusieurs tunnels sur le parcours pour un total de +- 1,5 Km dans la pénombre ... Ce premier est le plus long.
Même si le tunnel est éclairé, un phare est utile pour marquer votre présence aux autres usagers qui sont nombreux sur cette voie en pleine été !

Au niveau "tunnel" sur des voies vertes et pistes dédiées au vélo uniquement,  je m’interroge sur le record de longueur... Si quelqu'un connait le plus long tunnel praticable en vélo en Europe, réservé au vélo uniquement ... je suis preneur de l'information !

A la sortie, la piste est en légère descente vers le village de Gillenfeld.  Pour ceux qui craintivement penseraient que la piste pourrait être monotone ... il n'en est rien ! Bien loin de l'idée d'une voie verte rectiligne, on peut dire que la piste de Maare Mosel est même très sinueuse ! Loin de tout ennui ou morosité que génère parfois certaines longues voies vertes, ici cette ancienne ligne ferroviaire change de direction tout le temps  pour contourner les anciens volcans et s'immiscer dans le paysage particulièrement vallonné de la région !

A Gillenfeld la piste vélo s’interrompt pour la traversée du village. Le balisage reste discret... poursuivre tout droit jusqu'à un centre de location de vélos. On poursuit ensuite sur une route agricole jusqu'à un croisement où il y a plusieurs indications cyclables un peu confuses... Continuer à suivre vers la droite "MMR" en direction de Manderscheid.
Un court raidillon monte retrouver l'ancienne ligne ferroviaire, la voie verte reprend de manière un peu vallonnée, souvent de petites montées succèdent à de petites descentes à l’approche d'un croisement de route !

Les paysages panoramiques grandioses de l'Eifell font parfois place à un environnement boisé de pins ! Les aménagements présents tous les 5 kilomètres invitent à la pause, le temps d'un case croûte et de consulter les informations touristiques et plan du parcours, présent à chaque étape !
La Radweg ( chemin du rail ) passe à proximité de Manderscheid. Avec un court détour vers la cité, vous pourrez y apprécier 2 châteaux médiévaux et bon à savoir, une très belle auberge de jeunesse dans les hauteurs de la ville !
Pour rejoindre Marderscheid, quittez la piste un peu après Eckfeld !

Arrivé à Pantenburg, la voie verte longe l'autoroute, partie peut être un peu bruyante mais ce n'est pas très long avant de revenir en piste dédiée à travers bois et il reste rare d'avoir vue sur le trafic...
Un court détour sur une route de part et d'autre de la A1 et la  piste reprend de manière ininterrompue entre Laufeld et Wittlich.
A partir de ce moment, c'est une très longue et belle descente dans un environnement qui va vous faire passer des paysages de l'Eifel à la forêt, et à l'approche de Wittlich, là où la vallée de la Moselle se dessine à l'horizon, les paysages volcaniques vont céder la place aux coteaux et vignobles de vin blanc !

Après une traversée un peu laborieuse de Wittlich, la piste reprend pour rejoindre en +- 15 Km, la Moselle.
La fin du parcours est à Bernkastel, ce qui vous laisse encore 5 Km le long du fleuve !

Impératif horaire pour le retour ... malheureusement j' interromps ma rando à Wittlich.
Pour le retour, c'est une belle montée mais très régulière ... le tout est de trouver le bon rythme et puis un peu de patience ! Il y a 300 mètres de dénivelé à reprendre !
Au niveau balisage, rien à redire ... il est discret mais toujours présent là où il le faut sur des panneaux verts et blancs, un standard  pour les itinéraires vélo qui devient Européen... sauf en Wallonie !


Voir nos 3 précédents parcours consacré à l'Eifel  Pronsfeld - Prüm - Waimes

vendredi, juillet 08, 2011

NAMUR - ouVert au Vélo

240 vélos en libre service à Namur :  C’est décidé !

Namur va bientôt être équipée d’un système de vélo en libre service, une première en Wallonie !
La Ville
confirme ainsi son approche volontariste en matière de mobilité douce. Les premiers coups de pédales de ces 240 vélos sont annoncés au printemps 2012.  

Depuis l’année dernière, Namur était déjà dotée de son plan vélo et est également candidate comme ville pionnière dans le projet « Wallonie Cyclable ». 
Avec cette nouvelle avancée, la capitale de la Wallonie rejoint ainsi le club des grandes villes cyclables voisines : Bruxelles, Paris, Luxembourg, Barcelone, Séville, Valence, …

En plus des efforts en cours pour améliorer les infrastructures cyclables, les vélos en libre service devraient permettre de « remettre en selle » bon nombre de cyclistes occasionnels et participer ainsi au développement du vélo au quotidien.

Patricia Grandchamps, Echevine de la Mobilité, vient de présenter le projet retenu par le Collège à la presse. Vous pouvez déjà découvrir plus de détails sur le site de la Ville. Nous aurons également l’occasion d’y revenir prochainement.

______________________________________





Le visage de la capitale Wallone change. L'intermodalité des transports doux tente de s'imposer dans une ville engorgée où habituellement , tout était pour la voiture.


Si la ville, ou plutôt leurs cyclistes déjà convaincus ont souffert pendant de longues années d'un environnement inadapté;  travaux, aménagements inexistants, voirie dangereuse, circulation ... ces dernières semaines, la ville de Namur offre un tout autre visage au vélo ...
Finis les travaux longs ,  pénibles qui bloquaient l'accès au RAVeL de la Sambre et de la Meuse. Les sens uniques sont ouverts au vélo et correctement renseignés , de nouveaux couloirs ont été peints afin de donner une place légitime au vélo, des aménagements place de l'Ange ont permis de "casser" certaines bordures nuisibles.
C'est toute une ville qui est en mutation !

Ces changements sont encore loin d'être terminés ! L'échevine a des projets de transformations qui s’étaleront encore sur de longues années  !
Si hier Namur n'était pas une ville hospitalière pour le vélo ... ces changements présents et à venir devraient lui permettre un visage plus humain et rejoindre le niveau de certaines grandes villes. Elles ont misé sur le vélo et elles ont gagné !

Seul regret ... la lenteur de ces projets à voir le jour ... là où des villes comme Copenhague, Bâle, Fribourg, Barcelone ... ont réussi le pari sur 3 ans ... Namur prévoit plus de 10 ans pour accomplir la mission  !!!
Mais un dicton ne dit-il pas ... " les Namurois sont lents " ... en tout cas, c'est en bonne voie.

NAMUR, beau chic beau genre pour le vélo ?... c'est un grand OUI ! Engagez vous 
La rédaction Névé Trek.