lundi, décembre 17, 2012

MOSELLE - la voie verte romantique 2


MOSELLE  RADWEG étape 2  - 

SCHWEICH - BERNKASTEL - KOBLENZ



Date: Août  28-30
KM / Miles:  193 / 120
Température:  18 - 24°C / 64 - 75°F
Timing : 16H00
Climb :  1650M /  5410 feet
Road : Schweich - Bernkastel - Cochem - Koblenz
File Google Earth and GPS : mosel2.zip





Suite d'un récit un peu oublié ...Voir ICI  de ma première partie réalisée l'année dernière entre Schengen  et Trêves le long de la Moselle. Cette 1er partie  se réalise en 2 jours sur 160 Km pour un aller retour en vélo. Ou en 1 journée si vous là compléter avec la partie qui suit.

La Moselle, longue voie verte cyclable, variée, accessible, faible dénivelé ...   un voyage de +-  4 jours bien agréable sur voie cyclable !

Cette seconde étape se réalise sur 3 journées plutôt relax dans des paysages et villages très variés ! Je reprends donc l'itinéraire là où il s'était interrompu, un an plus tôt, au camping de Schweich où l'on trouve un vaste parking pour y oublier une voiture ! Une gare toute proche nous permettra aussi de revenir à ce point de départ facilement avec le train pour éviter un aller retour en vélo !
La période choisie de fin août est des plus agréable, quantité de vignobles sont à maturité et évoluer dans ces champs de raisins ouvre l’appétit ...comme la soif !  En tout cas, plus agréable qu'au printemps où les vignes ne sont encore que des branches mortes !



La particularité de ce second tronçon est de bien choisir le côté de la Moselle. Si il est balisé des deux côtés, il y en a toujours un qui est plus agréable que l'autre ... plus facile ... mieux équipé ...et à l'abri de la circulation ! Faire ce choix n'est pas toujours évident ... surtout que certains tronçons  dans les bois sont parfois aussi sur chemin de terre !
Au niveau logement, Auberges comme campings ne manquent pas, en moyenne vous trouverez à vous restaurer et à vous loger tous les 10 km !



Jour 1 Schweich - Bernkastel  54 Km

Du camping de Schweich, sous une météo incertaine de fin août, on passe sur la rive opposée de la Moselle, rive droite, pour profiter des nombreuses petites routes calmes et voies cyclables à travers vignobles ... Cette première étape est une étape du raisin, les vignes vous accompagneront sur plus des 3/4 du parcours !
A travers les coteaux, on rejoint le joli village de Neumagen ... Village touristique de petite taille, pittoresque et très agréable, nombreuses terrasses ombragées où l'on déguste un petit vin blanc bien frais ... Un village où faire une halte est immanquable, village du vin et village du vélo !...
De Neumagen, on ne change pas de rive ... on restera en rive droite toute la journée jusque Bernkastel !


La quasi intégralité du parcours se déroule sur des pistes réservées aux vélos de très bonne qualité !
Passé le village de Mülheim, au loin sur une crête se dévoile le château de Bernkastel. La voie cyclable se termine sur un vaste parking au centre ville !


Les 60 km se réalisent en une demi journée. La ville avec son château mérite que l'on s'y attarde ou se perde dans ses nombreuses ruelles ...


Pour se loger, sur la rive gauche entre Lieser et Bernkastel,  il y a un vaste camping sur une île ombragée au calme, situé discrètement au niveau du port de plaisance et à 2 Km du centre de Bernkastel ! Mais poursuivre 10 kilomètres jusque Wolf  est peut être une bonne alternative pour trouver un camping plus familial en bordure de Moselle ...sauf si l'orage menaçant vous presse à trouver un logement rapidement !




Jour 2 Bernkastel - Cochem  75 Km

Longue journée variée avec quelques tronçons moins tranquilles sur route ...


De Bernkastel on reste rive gauche quelques kilomètres jusqu'au pont de Zeltingen pour éviter la nationale. Retour rive droite sur une voie verte pour parvenir à Traben-Trarbach ... A Savoir qu'à Wolf, un peu avant Traben, il y a un petit camping très bien situé où l'on peut monter la tente en bord de Moselle ...Je me suis arrêté un peu trop tôt hier ... l'endroit est ici, bien plus sympathique que Bernkastel.
Traben-Trarbach est une ville de moyenne importance avec un vaste centre piétonnier !


Son pont avec ses tours de garde en impose et le flux de circulation y est important ... Passage obligé, pour retourner sur la rive gauche ! Un magasin de vélos se trouve au pied du pont, le cas où ...


De Traben, on retrouve rapidement des axes plus calmes en suivant la voie ferrée sur une petite route peu fréquentée par la circulation.


A quelques kilomètres, peu après Reil, il y a une grosse colline à franchir.Longue montée raide de 150 mètres de dénivelé dans les vignobles ! La descente nous amène au pied de Bullay le long de la nationale.
A Bullay, difficile de faire un choix ... rive gauche bien exposée au soleil et longer la nationale sur piste cyclable bien roulante ...ou prendre le vieux pont métallique et via le centre de Bullay, trouver un cheminement plus calme, ombragé mais où il y a une dizaine de kilomètres sur chemin forestier en terre damée le long de la Moselle...?  J'ai choisi la nationale ... très beaux paysages tout du long, rapide ...mais au final, ce n'est pas vraiment la bonne option, la proximité de la nationale est éreintante !


Le parcours entre Bullay et Cochem offre malgré tout beaucoup de possibilités pour passer d'une rive à l'autre ... notamment via des passeurs d'eau, où pour 1€ on vous fait traverser la Moselle !
Si vous optez pour la rive gauche ... retournez rive droite à Senheim pour profiter des nombreux villages touristiques et leurs ressources, notamment à Beilstein !

Rejoindre Beilstein par le bac

Au loin, le château de Cochem apparaît .... Cochem est probablement la ville la plus importante sur ce parcours avec Trêve et Coblence ... une visite s'impose mais avec un vélo chargé ... pas toujours évident dans la horde touristique.



 La soirée y est plus calme pour découvrir les nombreuses petites rues !
Au niveau logement, il y a une A.J. ou un camping situé à quelques kilomètres sur la rive droite... Il est le seul,  derrière un centre commercial et le long d'une voie ferrée, aucune ressource et loin d'être au calme ... A fuir si possible s'il vous reste de l'énergie pour faire 10 km de vélo à travers bois !

Poursuivre la route et un peu avant Treis, toujours rive droite, il y a un camping plus calme sur une île  ... mais pour y parvenir, il y a un long tronçon accidenté sur un sentier de terre dans la forêt ...parfois boueux  ! Tout dépend donc de l'heure d'arrivée à Cochem.

Cochem by night


Jour 3 Cochem - Koblenz   64 Km

Dernière étape.
De Cochem, on rejoint la rive droite de la Moselle. Après avoir retrouver le camping et contourner le centre commercial, une route plus calme s'enfonce dans une réserve naturelle boisée.
A quelques kilomètres le cheminement devient un sentier de terre. Pour ceux qui le désirent, un bac permet de repasser sur la rive voisine mais je vous conseille la traversée de ce bois ...
Tout du long des 10 kilomètres de ce sentier, le calme et les odeurs d'orchidées sauvages sont très présents. Tous ce cheminement, même si un peu difficile par endroit à cause de la boue, est très agréable !


On sort du bois à Treis au niveau d'un camping probablement plus agréable que celui de Cochem.
Au niveau de Treis, évitez la nationale et passez rive gauche pour vous rendre à Müden ...
D'un côté comme de l'autre, il y a une nationale mais la rive gauche y est moins fréquentée et présente un peu plus d’intérêt ...
Entre Treis et Winningen, près de 25 Km ... très peu de ressource, logement comme alimentation !
Il y a une piste cyclable de très bonne qualité le long de cette voie rapide mais cela finit par induire une certaine monotonie... Le parcours pour rejoindre Gondorf vous semblera long ...


C'est seulement à hauteur de Gondorf que le parcours redevient intéressant.  La traversée de plusieurs petits villages typiques à la vallée de la Moselle égaye le parcours... Retour également dans les vignes par une voie verte le long de la ligne ferrée entre Gondorf et Winningen ...
Restons rive gauche ... Un peu après Winningen on débouche dans un très joli village, Güls !
Le moment de prendre une dernière pose tranquille en terrasse avant la vie trépidante de Coblence, plus très loin ...10 Km.

Village de Güls, 10 km avant Coblence.
De Güls, franchir la Moselle par le pont du chemin de fer, partie piétonne ...
On entre dans Koblenz sur une piste cyclable jusqu'au terminus  ... Il ne reste plus qu'à poursuivre vers le but final, la grande terrasse du Peer d’arrivée !
Rassemblement des cyclos qui ont fait ce petit périple, petit moment d'émotion ... le Peer matérialise la fin du parcours mais aussi le confluent avec le majestueux Rhin que l'on vient de rejoindre ...

Peer de Coblence, confluent de la Moselle et du Rhin.
Pour le retour ... trouver la gare n'est pas difficile, suivre le Rhin sur 3 Km et puis suivre le balisage à l'attention des cyclos ...
Dans la vaste gare ... il y a 1 train +- toutes les heures qui retourne en direction de Trêve ... Prévoir +- 2h00 de trajet et 20€.
Au passage l'organisation Allemande est admirable ... larges ascenseurs prévus pour monter les vélos à quai ... wagons spécifiques avec larges ouvertures ... Prendre le train en Allemagne avec un vélo, tandem, trike ou autre est très facile et souvent gratuit !

Tout du long, le balisage à l'attention des cyclistes est impeccable ... Une simple carte globale suffit pour ne pas s'orienter vers un autre itinéraire cyclable ...

Moselle paisible by night ...

mardi, novembre 20, 2012

Cycling Silk Road

La route de la soie,  ... the SILK ROAD

Une bande annonce de plus sur le site de Kate Harris,   www.cyclingsilk.com

dimanche, septembre 30, 2012

Tour du monde en vélo ...

Depuis Amanda, Olivier, Sylvie et Ben qui ont bouclé leur tour du monde en vélo horizontal voici déjà 2 ans ... il y a beaucoup d'autres cyclistes qui sont partis "presque" indéfiniment, autour du globe ou pour traverser un continent ! 
Suivre un tour du monde sur internet permet le partage d'une partie de l'aventure de ces courageux voyageurs, une partie de leurs rêves et déboires.
Site internet, Facebook et blogs deviennent de véritables journaux de suivi au quotidien !
Une part de voyeurisme, peut être ... une forme de "show" réalité qui vous emmène de pays en pays, de continent en continent tout en restant confortablement au coin du feu ! 



Photo de : 360° Bainga


Des récits, où l'auteur partage ce qu'il désire en images, textes, parfois en video  ...
Et c'est bien là toute la difficulté ... 

Il ne suffit pas d'être un "voyageur autour du monde" avec un blog,... faut- il encore avoir la plume facile pour la narration des aventures vécues avec tout le suspense, technique, astuces, intrigues, humour et dérision dont le lecteur désire se rassasier afin de connaitre la suite ...
Le "don" de la photographie, de la mise en scène des voyageurs et de la mise en page devra être de la partie pour agrémenter l'histoire, généreusement, pour compléter le rêve !
Une qualité pas donnée à tout aventurier ... 
Don de la photo, don de l'écriture... L'un ne peut aller sans l'autre ... 
Trop vite, certains tombent dans la caricature des aventures de "Martine" ( à la plage, à la montagne...) que ce soit au sujet du dernier petit bout dont on ne voit plus que la frimousse, la mascotte en peluche ou des malheureux du monde en pleure !

Ils sont beaucoup de cyclos voyageurs à avoir blog et site ... mais très rares, ceux qui arrivent à nous captiver et à nous transporter avec eux sur leurs voyages ... par " procuration " !
Seule une alchimie complète assurera le succès du suivi par des centaines de lecteurs autour du monde ! 

Voici deux voyages qui ont cours actuellement autour du monde et qui dans cette optique, ont retenu toute notre attention...
Les textes devront être traduits via google translate mais ces deux voyages nous semblent intéressants à suivre, que ce soit sur un plan littéraire ou photographique ! 



Photo de Jilly Sherloks


Sherloks Tales , Jilly pour les intimes,  est partie de Londres en avril 2011 pour un tour du monde, ...Elle vous raconte son périple et déboire ... surtout avec les transports ... entre prise d'otage, crash aérien, survie glaciale dans la tente ...cela nous rappelle qu'un tour du monde n'est pas un long fleuve tranquille ... De la France à l'Iran, à la Chine ... Elle est toujours vivante et motivée ! Elle est actuellement en Nouvel Zealand !
Son blog  -  Facebook   -  Photos 

Cycling de 360° ,  On n' avait plus vu ... un tour du monde horizontal sur 2 Nazca ... !!!
Zita et Arpi sont tous deux Hongrois ... après une aventure en Europe en vélos "normaux", ils ont succombé au vélo couché. Tout comme Amanda et Olivier, ils portent leur choix sur 2 Nazca Gaucho, (modèle évolué du Pioneer)
Photo de 360° Bainga

Leur récit riche en textes et en images les emmène de Budapest à l'Asie via les plaines et montagnes de la Turquie, Turkmenistan, Uzbekistan, Tajikistan, Inde, Chine, Népal, ... 
Aux dernières nouvelles ils sont au Bangladesh  ...
Il y a 2 versions du site, en anglais, hélas non complète et ils n'ont pas poursuivi les mises à jour...  et la version Hongroise qui est à jour est suivie avec un nouvel article tous les +- 3 jours ...
Pour traduire, configurer votre navigateur pour une traduction automatique ou utiliser Google translate !
Il faut de la patience, le site est très rempli ... mais cette une belle aventure à suivre ! 

Leurs BLOG   - Les Photos zone 1  -  Photos zone 2  - Facebook  



jeudi, septembre 27, 2012

Great Britain - Tour dans le Kent


Découverte du kent sur une boucle de 2 jours



DOUVRE - CLIFFS - CANTERBURY

Date: Septembre 7 - 9 
KM / Miles:  154/ 95
Température:  20 to 25°C / 68 to 77°F
Timing : 11H00
Climb :  1500M /  4920 feet
Road : Dover - Ramsgate - Canterbury - Dover
File Google Earth et GPS : DOVER-TRIP

Face au Cap Blanc Nez,  les falaises Anglaises se devinent à une distante d'une quarantaine de kilomètres. Une petite heure de bateau au départ de Calais vous permet facilement une journée ou un week-end de découverte de cette petite partie de l'Angleterre, ...le Kent !
Si la partie du Nord de la France n'est pas très développée pour le tourisme cyclable, la Grande Bretagne a un très grand réseau au balisage impeccable.  Une grande partie en site propre ou sur piste cyclable.
Toute la différence se remarque déjà au départ du port de Calais ou rien n'est prévu pour le vélo et à l'arrivée au port de Douvre où dès la sortie du bateau, un agent vous renseigne le cheminement cyclable à suivre pour gagner la ville !



L'idée de partir un jour ou plus en vélo sur la Grande Bretagne est originale et très accessible. Elle vous offrira le dépaysement et la découverte d'une terre riche d'histoire, comme en témoigne les nombreux châteaux du Kent . Les paysages rencontrés sont très variés tout comme villes et villages croisés en cours de route. 
Cela en vaut -il vraiment la peine ?... Oui et non ... !!!

Pour rejoindre la Grande Bretagne en vélo, le bateau sera le plus facile et le plus économique ... Les grandes liaisons ferroviairs et l'avion sont encore trop restrictives dans leurs règles de transport pour les cyclistes... ( Emballage carton obligatoire pour l'avion et dimension très restrictive pour le train ) ...!   En bateau, aucun problème ... pas besoin de démonter le vélo, vos bagages restent dessus et le risque de casse durant le voyage est très faible ( ayez une sangle avec vous pour attacher correctement le vélo à un montant )... Le passage de Callais à Douvre se fait sur 1h20 mais prévoir plus large, l'embarquement est long ! Un bateau toutes les +- 2h00, prix de la traversée avec votre vélo +- 25 €.  (Possibilité de garer une voiture à proximité du port, gratuitement sur 3 jours) ! Pour un cycliste la réservation préalable n'est pas obligatoire. 

A Douvre, dès la sortie du paquebot un agent vous renseigne le cheminement à suivre, la ligne rouge, pour parvenir facilement au centre ville ! De là, c'est le réseau cyclable anglais très bien balisé qui s'ouvre à vous ! ...

Ah oui ... on roule à gauche !  Ne pas s’inquièter sur ce point ... le réflexe vient vite ... Il faut juste se le rappeler au carrefour, rond-point et au petit matin ...un post-it sur le guidon semble une bonne idée !

Le réseau cyclable de grande Bretagne :
Le pays est parcouru par une multitude de routes dédiées aux vélos. Si les pistes dédiées exclusivement aux vélos ( voies vertes) sont encore rares, ces cheminements utilisent au maximum les routes les plus calmes et à très faible trafic. Dans le cas contraire, il y a des aménagements, pistes cyclables séparées du trafic ! 
Les pistes cyclables en site dédié, anciennes voies ferrées ou autres,  ne sont pas toujours asphaltées, souvent en dolomie ou en gravillon mais restent très roulantes !  Les infos et cartes de ce réseau peuvent se trouver sur le site Sustrans  Une application existe pour I-Pad.
Le balisage fait rarement défaut mais une carte globale vous aidera sûrement, car à notre surprise, les distances ne sont que rarement indiquées sur les panneaux...

Tour dans le Kent :

Jour 1 Douvre - Kingsdown : 14 Km

Une courte étape, si vous arrivez en début de soirée ...
Douvre et sa ville n'ont pas beaucoup d’intérêt si ce n'est son château pour les amateurs de vieilles pierres ! 

Pour rejoindre la route vélo n°1 qui se dirige vers Londres via la côte, monter en direction du château ou directement par un chemin alternatif  qui surplombe le port en direction de la réserve naturelle. De superbes vues s'ouvrent ... mais ce tronçon comporte plusieurs zones d'escaliers ... très difficile avec un vélo chargé ! 
De Douvre, on rejoint Kingsdown par une multitude de petites routes calmes et étroites qui évoluent dans les champs et villages ...A Kingsdown, il y a un camping discret sur les hauteurs, pas facile à trouver, renseignez vous... mais c'est une très grande et belle étendue de gazon avec une superbe vue plongeante sur mer !!!
Prix 6£ la nuit ...


Jour 2 Kingsdown - Whitstable : 80 Km



De Kingsdown, on longe la mer sur la digue jusque Deal !
Deal, une ville très active de 
pêcheurs, un cadre contrasté entre la vie touristique, l'activité de la pêche en mer, les pubs et les anciennes pierres témoins du passé Anglais ! 



La route n°1 prend la direction de Sandwich sur une route partagée à travers champ où il ne passe que rarement un véhicule !
Sandwich est une très jolie bourgade en bord de rivière, ambiance décontractée et de nombreuses demeures à colombage nous donnent une impression d'Alsace. De Sandwiches on suit la route cyclable pour rejoindre le bord de mer et les Cliffs à Ramsgate via la "Viking coastal Trail Road". 


Le cheminement jusque Ramsgate, 10 Km, n'est pas agréable, sur piste cyclable on longe constamment une nationale. La traversée de Ramsgate se fait facilement via les larges berges et digues.
Passer Ramsgate, les paysages se font plus sauvages, contraste entre les hautes falaises blanches, la mer bleue, les maisons anglaises très colorées et les nombreux touristes qui se font dorer sur des plages de galets !

Botany Bay

Toute la partie de la péninsule de l'ile de Thanet, entre Broadstairs et Margate a beaucoup de tronçons dédiés au vélo mais aussi des zones réservées uniquement aux piétons entre début juin et fin septembre ou les vélos ne sont pas les bienvenus ... Difficile parfois de comprendre cette logique Anglaise ou un panneau vous indique "vélo obligatoire" via cette route et 50 mètres plus loin ... "vélos interdit" ...!!!  Dès lors, on est relayé sur la route à la circulation dense si l'on ne veut pas pousser son vélo à pied ! 
Jusque Westgate, le seul intérêt est la zone sauvage de Botany Bays mais qui en période estivale perd de son cadre idyllique vu l'affluence de tourismes.

De Westgate à Reculver on se retrouve subitement à traverser un environnement sauvage de marais, en son centre, une longue voie cyclable de 12 Km en direction de l'horizon où l'on devine les Towers de Reculver. Vestige d'un château poste de garde avancé de Londres ! Cheminement très agréable.

Des Towers de Reculver on se dirige vers Herne Bay par un cheminement herbeux et boisé... toujours sur pistes dédiées au vélo le long de la mer.
Herne Bay, rien de spécial, à la limite du kitch entre les casinos, les fumerolles de restaurants asiatiques, les luna parks, les Ice-cream centers, logo des jeux 2012... et de nombreux touristes ... à fuir rapidement ... En direction de Whitstable sur les larges berges, on arrive à un vaste camping en bord de mer ! Prix 26 £...


Jour 3 Whitstable - Canterbury - Dover : 60 KM

Le retour vers Douvre par l’intérieur des terres du Kent est plutôt très vallonné,  on y aura fait le principal de notre dénivelé positif rien que sur l'étape !
A la sortie de Whitstable, on trouve la direction alternative vers Canterbury, route n°1. Après quelques traversées de nationales, on arrive à une voie verte en dolomie qui monte à travers bois ! La route n°1 parvient rapidement à Canterbury que l'on aborde par les hauteurs et le collège ! Une étroite descente nous amène à l'entrée fortifiée de la ville ! 


Très jolie ville avec sa cathédrale dont on ne voit presque rien, sauf en payant, ...Il fait bon vivre et flâner dans les rues piétonnes ou en terrasse de l'un des nombreux pubs ! Prenez vous une petite heure dans cette ville si vous en avez le temps !
On s'y perd un peu sans carte ... mais rapidement en contournant la cathédrale, on retrouve un balisage vélo qui va rapidement nous éloigner du trafic, suivre la route n°16 en direction de Dover. 

Le trajet entre Canterbury et Douvre, 40 km,  peut le cas échéant, se faire en train ... En vélo, ce sont toutes des petites routes étroites et calmes à l'ambiance champêtre  ...vous y serez tranquille mais c'est aussi une succession de collines à franchir.  On prend plus de 1000 mètres de dénivelé positif sur la vingtaine de "bosses" qui séparent Canterbury à Douvre.
De plus, avant Douvre, il n'y a aucune ressource possible... c'est la campagne jusqu'à la mer !
Seule récompense ... une très belle et longue descente à l'arrivée à proximité du château! 

A votre arrivée sur Douvre, vous retrouverez facilement le chemin ( ligne rouge ) vers le port pour un retour à Calais !

A votre retour sur Calais  .... on roule à droite ... et rien n'est fait pour les vélos. Le mieux et d'attendre que tous les véhicules du bateau soient sortis et loin, pour être tranquille ! 
Si on n'y prend garde, on se retrouve sur l'autoroute ! Prendre après le passage frontière, la 1er sortie à droite vers Calais centre ville. Après un rond point, vous trouverez le passage sous autoroute pour revenir au parking du port !  


En synthèse : Impression mitigée ... très varié, très bien balisé, les conducteurs anglais calmes et très respectueux des vélos ce qui donne un grand sentiment de sécurité, les nombreux aménagements cyclables  mais ... peu de ressources, trop de piétons sur les pistes cyclables en période estivale, beaucoup de changements de direction, pas forcément des plus intéressants sur un plan visuel esthétique, pas de plage de sable, certains tronçons peu roulants ... Bref, si on a un week-end à perdre en vélo, il y a peut être plus agréable ...  mais dans le cadre d'un plus grand voyage, pourquoi pas ! 
  


mercredi, juin 06, 2012

Cycling Silk Road

La route de la soie,  ... the SILK ROAD

Photo from Kate Harris, see  www.cyclingsilk.com 

Voilà l'une des routes mythiques dont tout cycliste voyageur rêve...
Une route de légende qui va de la Mer Noire à la Chine ! Elle traverse des paysages grandioses parmi les plus beaux de la planète ; Turquie, Caucase, Géorgie, Tajikistan, Kazakhstan, Kirghizistan, Chine, Inde, Tibet, Népal ...
Voilà les pays traversés par cette route. On vous laisse imaginer les paysages et... les difficultés ...
Un grand nombre de cols à plus de 4000 mètres, des pistes et routes poussiéreuses, de grandes zones désertiques, de la chaleur d'un soleil cruel aux plaies d'un froid glacial, les énervements d'Eole, les caprices des pluies de mousson diluviennes,  ... les conditions de vie précaires... et pourtant, pour tout voyageur en vélo, c'est l'un de plus beau challenge de la vie !
D’autant plus difficile que l'administratif des visas pour certains de ces pays est particulièrement difficile à obtenir sans parler que le Tibet est toujours interdit aux voyageurs indépendants.
Des cyclistes qui, remplis de bravoure, traversent ce pays en hors la loi en évitant les villages passent les chek-point de nuit !  Cet aspect ne rend le voyage qu'encore plus exceptionnel, il lui donne une bonne dose d’adrénaline mixée à l'ivresse de l'altitude ! Une surplus d'endorphine qui sera réservé aux plus téméraires, courageux, bourrés de culot et d'une bonne dose de chance !
Les risques de parcourir le Tibet en vélo en indépendant sans le fameux " Alien permit" ( fourni uniquement aux groupes sous la tutelle d'un agent de voyage de liaison à un prix exorbitant), restent limités ...
Les protagonistes risquent une amende ( entre 50 et 300 € )  et au plus, se voir confisquer le vélo et une expulsion de la Chine avec interdiction d'y revenir.
Dans une majorité des cas, la police chinoise, admirative devant ces fous qui traversent ces plateaux désertiques à 4000 mètres d'altitude en vélo, ... reste souple et indulgente ! C'est ce qui ressort souvent, des très nombreux récits !

Photo from Kate Harris, see  www.cyclingsilk.com

Cycling Silk, c'est aussi 2 canadiennes parties à la mi 2011 pour 10 mois sur les routes de la soie, avec comme objectif une étude des zones protégées situées sur les zones frontalières des pays traversés.
Kate Haris et Melissa Yule, elles sont toutes 2 parmi les 10 meilleures aventurières du Canada !
Que vous envisagiez le périple ou simplement une envie de rêver ...A découvrir sur leur Blog, leurs aventures et de superbes images sur Flikrs.
http://www.cyclingsilk.com/blog/
http://www.flickr.com/photos/kateonmars/
Prochainement, un film sortira de leurs aventures "hors norme" ! En voici l'extrait ...



D'autres videos sympas sont à découvrir sur leur blog, notamment la traversée des USA en vélo !

Un tout autre récit, en Français, celui d' Anne sur trans himalaya blogspot point com
Partie en solitaire, elle y relate toute sa traversée de l'Inde et du Tibet en Trike !!!

samedi, avril 21, 2012

NAMUR - "Li Bia Vélo", inauguration


Coup d'envoi ce samedi 21 avril des 240 vélos en libre service à Namur. Des vélos tout neufs, bien équipés, stables et maniables !  Moyeux Nexus 7 vitesses, pneus Schwalbe Marathon, selle confortable ... que demander de plus ...
Découvrez Namur autrement, ralliez rapidement les différents faubourgs et simplifiez vos déplacements de manière économique et écologique !
Rendre Namur viable, agréable ... calme ... et inverser une tendance du "tout à la voiture" amorcée début des années 70, tels sont les enjeux !


C'est au Grognon que la société JC Decaux avait disposé les vélos en attente de leurs premiers tours de roue ... Une inauguration sous un ciel capricieux qui ne manquera pas de nous réserver la  ...  "drache" nationale au coup d'envoi ... pour une ballade de quelques minutes vers l'une des 24 stations ...
Les vélos seront peu utilisés ces prochains jours ... toutes les personnes qui ont souscrit au service attendent toujours leur carte d'accès de la socièté Decaux... Mais les vélos peuvent déjà être utilisés moyennant 1 €/jour, 1er 1/2 heure d'utilisation gratuite....

Emily Hoyos et Patricia Grandchamps, du groupe Ecolo à la base de cette initiative, n'ont pas manqué de s'illustrer sur les vélos, malgré l'orage proche !
Voici l'album photos de l’évènement qui s'est déroulé de manière modeste et en toute sympathie ...