dimanche, août 30, 2009

Vallée de la Meuse Trans-Ardennes 2 eme partie - Fumay


Date: Août 30
KM / Miles: 64 / 40

Température: 23 to 20°C  / 73 to 68°F
Timing : 3H15

Climb : 170 M / 557 feet
Road : Fumay - Monthermé - Fumay ( France )

File Google Earth et GPS : Trans-Ardennenaise P2



Très beaux tronçons entre Fumay et Montherme, roulables, variés, pittoresques ... Le plus beau  !!!
Les feuillus commencent à faire place aux sapins, on se sent vraiment en Ardennes dans cette partie, très sauvage et tranquille.



Après le passage sur un pont cyclable qui enjambe la Meuse à la sortie de Fumay, on se retrouve dans un petit bois ombragé. 
Choisir le bon rapport, 1er ... car il y a un petit raidillon vicieux, les derniers mètres de montée sont  sur des pavés ! 
Une descente sympa ramène vite en bord de Meuse pour atteindre Revin.
Le parcours est globalement plat à l'exception de ce petit détour dans le bois bien sympa !





A Revin, on passe dans un tunnel  le long d'un chenal construit pour permettre un raccourci au bateau.  Sur une longueur de +- 100 mètres, faiblement éclairé et il y pleut ... mais ce petit passage rafraichit et nous offre l' ambiance de grotte sympathique  !
A noter que l'hiver en période de gel, il peut être fermé. 






La voie verte passe devant le village de Laifour dans un paysage de collines superbes !!!
Un peu avant de rejoindre Monthermé, une nouvelle halte bien sympa est ouverte en saison ... "Au fil de l'eau !"









Sur Monthermé, la piste se termine, il faut passer le pont pour parvenir à l'autre rive et retrouver la voie verte qui poursuit vers Chateau Regnault !


Malheureusement pour ma journée, la véloroutes était fermée à la sortie de Monthermé pour cause de festivités locals. Le détour par la route était trop long pour venir récupérer le tracé  ... pas d'autre choix que de devoir faire demi tour de manière un peu anticipée ... J'avais dans mes objectifs du jour  de vouloir battre mon record de distance sur la journée en passant les 100 Km, ce sera pour une autre fois ! 







Les voitures et motos sont un peu moins présentes sur cette partie mais un peu avant Monthermé, ce panneau culotté ... 
Clair ... Les vélos sont bien plus dangereux que les motos et voitures qui fréquentent un peu trop la piste cyclable et contre quoi , rien n'est fait ... <:)) 






samedi, août 29, 2009

Ravel 2 - La croix de Hesbay - partie 2




Date: Août 29
KM / Miles: 44 / 27
Température: 22°C / 71°F
Timing : 2H15

Climb : 150 M / 492 feet
Road : Eghezée - Hoegaarden - Eghezée ( Belgique )
File Google Earth et GPS :Ravel Eghezee.zip


Rando d'après-midi sur le dernier tronçon de cette voie verte de la Croix de Hesbay, qui se poursuit d'Eghezée jusqu'à l'entrée de Hoegaarden.
Un parcours très agréable, varié et de bonne qualité jusque Jodoigne.
On pourra juste lui reprocher un croisement avec une route fréquentée mal sécurisée à la sortie d'Eghezée !
Parcours champêtre et très roulant, ombragé sur une bonne partie !
D'ici une bonne année un autre RAVeL croisera cette voie à mi-parcours pour se diriger vers Hannut !



A 9 Km de Eghezée, il y a également un embranchement qui permet de rejoindre Perwez et dans le futur la ville de Gembloux et Fleurus.

Après Jodoigne,  cela se corse un peu, il y a vraiment beaucoup de croisements de routes avec une circulation dense, rapide et à l'agressivité légendaire des chauffards du Brabant Wallon !!! Prudence donc avec des enfants ...
A l'arrivée sur Hoegaarden la voie verte à la dénomination Wallone de " RAVeL " se termine, mais le réseau cyclable se poursuit jusqu'à l'entrée de Tirlement  (Tienen), où l'on peut trouver d'autre voies vertes ( L.F.) et, notamment l'une d'entre elle se poursuit vers la ville de St-Tronc.
Le retour de Tirlemont vers Eghezée est une longue et légère montée continue ...



jeudi, août 27, 2009

Ravel 2 - La croix de Hesbay - partie 1

Date: Août 27
KM / Miles: 33 / 20
Température: 23°C / 73°F

Timing : 1H44
Climb : 135 M / 443 feet
Road : Namur - Eghezée - Namur ( Belgique )
File Google Earth et GPS :Ravel Namur.zip


Petite sortie de soirée sur le RAVeL 2, sur un tronçon  entre la ville Namur et Eghezée pour se détendre. RAVeL  = Réseaux Autonome de Voies Lentes.
Par endroit, les feuilles mortes commencent à faire leur apparition et donnent un prémice à l'automne.
Il y a possibilité de poursuivre ce RAVeL au delà d'Eghezée, vers Tirlemont ( Tienen ) en zone Néerlandophone.
Le RAVeL 2, prend son origine à Dinant et longe la Meuse jusque Namur, sur un parcours qui n'est pas vraiment idéal pour des vélos mais il est plat !

Juste après Namur, à St Servais, ce RAVeL ( détruit à la date de septembre 2009 ) reprend sur une très belle piste continue jusqu'à Hoegaarden ! ( Ré-ouverture prévue juillet 2010 )
Variée dans ces paysages, ombragée et de bonne qualité on pourra juste lui reprocher d'être victime de son succès, elle est très fréquentée et étroite !
Par endroit, la piste se détériore sous l'effet de poussée des racines de nombreux arbres qui bordent la voie.
L'asphalte placé lors de sa création ne fait que 3 cm ... (contre plus de 10 cm pour des voies vertes en France) ... Mais il faut aussi savoir que ce RAVeL  fût l'un des premiers en Wallonie.
Reste à traverser la ville de Namur ... très belle ville mais pas du tout adaptée à des déplacements en vélo ... Rouler en vélo dans Namur est même dangereux !
La politique menée depuis de nombreuses années par la ville de Namur est même plus un " tout à la voiture " ! Une ville très en retard sur le plan Européen dans les projets d'aménagements cyclables !
La traversée d'Eghezée pour poursuivre le RAVeL en direction de Jodoigne est bien sécurisée via les passages piétons !

mardi, août 25, 2009

Recumbent it is easy ?

Est- il facile d'apprendre le vélo horizontal ?
Oui et non !  Cela reste du vélo, mais il y a quelques particularités différentes !


Le Pioneer de Nazca ... en 2X26",taillé pour faire des tours du monde !


L'équilibre n'est pas semblable au vélo traditionnel, on se retrouve comme le 1er jour, enfant quand on retire les roues stabilisatrices de son petit vélo !!! la question qui se pose est " J'y vais ou pas " ?
C'est le cap le plus dur à passer sur un bent, le 1er coup de pédale ! ...
Certains y arrivent en 1 minute ... d'autres auront besoin de 30 minutes ... Dans le cas d'une grosse galère, ou que vous n'y arriveriez pas,  il se peut aussi que la taille du vélo soit trop généreuse pour vous, revoyez vos ambitions !
Une fois l'équilibre trouvé ... il faut apprendre à négocier les tournants, de plus en plus serrés, apprendre à s'arrêter et à redémarrer rapidement ...à grimper les côtes ...
C'est un peu comme apprendre à "refaire" du vélo ! Mais cela va beaucoup plus vite !
Autre difficulté, les muscles et la circulation sanguine qui entre en action en position horizontale ne sont pas les mêmes que sur un vélo classique, il vous faudra donc quelques centaines de kilomètres pour trouver une certaine force, de l'aisance et ne plus ressentir de "picotements aux pieds"... Le corps doit aussi s'habituer à faire un exercice dans une position qu'il ne connait pas !
Tout le secret de la facilité sur un vélo horizontal se trouve dans votre décontraction ... plus vous serez détendu et plus ce sera facile ! Je n'ai jamais vu un vélo qui pénalisait autant un éventuel "stress" ... donc, "cool" et tout ira bien  ! C'est vraiment un vélo pour être, devenir et se sentir "ZEN"

Le Fiero de Nazca en 2 X 20", idéal pour personne de moins de 1m72

J'avais lu un jour sur un forum, et c'est tout à fait exact, que pour apprendre le vélo horizontal il faut ...
2 Km pour comprendre l'engin,
20 Km pour "s'avoir" rouler
200 KM pour commencer à y prendre plaisir et être relax,
2000 KM pour vous sentir sur ce vélo comme sur tout autre vélo et le maitriser dans toutes situations.
Il faut donc vous motiver et vous affranchir des 200 premiers kilomètres, par la suite ... vous trouverez ce style de vélo ... GENIAL !

Une autre difficulté est de trouver" Le Vélo " qui vous sera adapté ... un seul conseil ! "ESSAYER" et ne vous buter pas à un seul modèle, sur sa couleur, sa marque ...
Dans les grandes lignes, il y a différentes grandeurs, non pas données par des dimensions de cadre mais par les dimensions des roues ... Des modèles avec 2 roues de 20 pouces seront idéaux pour les dames, enfants ou personnes "pas trop grandes" ...
Il y a aussi des 2 X 26 pouces classiques, mais si vous faites moins de 1m75 ... ce sera plus dur pour vous d'adapter correctement le vélo !
Il y a des mixtes, roues de 20 " à l'avant et 26 " à l'arrière qui est un bon compromi si vous ne vous sentez pas trop à l'aise sur un 26 ".  Il aura la particularité d'être très facile à piloter, donc idéal pour un début !
Depuis peu, on commence à voir des 2 X 24" ... qui devraient ravir ceux qui désirent deux roues identiques mais qui sont trop petits pour un 26" et trop grands pour un 2 X 20"


L'Exporer de Nazca, un "best seller" en 20" + 26", facile, polyvalent, idéal pour apprendre.

Un autre point consiste au guidon ... au dessus, c'est plus facile et rend le vélo maniable ... En dessous, (appelé U.S.S. pour under seat stering), c'est un peu plus déconcertant au 1er contact pour apprendre, mais offre l'avantage d'une réelle position décontractée et un meilleur équilibre !
Pour avoir roulé sur les deux types, je peux vous conseiller le guidon en dessous (U.S.S.), c'est vraiment plus agréable et les bras sont très décontractés ... mais là aussi, faites des essais, faites confiance à votre instinct et sensations perçues !
Reste aussi à savoir qu'en vélo horizontal le guidon n'est utile qu'àfaible vitesse ... au -delà de 15 Km/h, c'est comme en moto, on fait tourner le vélo plus par inclinaison qu'en touchant au guidon !
Le vélo horizontal s'apparente à un sport de glisse, pour choisir votre guidon pensez à votre position en snowboard, c'est presque idem... En snow, vos bras sont légèrement écartés ou vous tenez un "stick" devant vous pour parfaire votre équilibre ? Vous avez la réponse !

dimanche, août 23, 2009

Vallée de la Meuse Trans-Ardennes 1er partie - Givet


Date: Août 23
KM / Miles: 69 / 43
Température: 26 to 30°C / 78 to 86°F
Timing : 3H40
Climb : 278 M / 912 feet
Road : Givet - Fumay - Givet ( France )
File Google Earth et GPS : Trans-ardennaise-P1 + Total road


Entrainement du jour sur ce qui est probablement la plus belle route verte du Nord de la France sous une douce chaleur supportable grâce au petit vent du Sud ... Ceux qui ont roulé ce jour on bien bronzés !

Il faut parcourir l'Allemagne ou la Hollande pour trouver une aussi belle piste cyclable.  Un beau et long ruban d'asphalte noir bien lisse et très propre qui va de Givet à Charleville-Mézières en un peu plus de 80 Km ! Un  parcours situé dans la vallée de la Meuse juste avant la Belgique.
Plus d'infos sur ce  parcours sur le site des  af3v.org

Je n'ai pas pu parcourir la voie complète car il est impossible de revenir au départ du parcours avec le train.
Le service du chemin de fer devrait reprendre début septembre.
Demi tour un peu après Fumay ! Et ... j'ai fait demi tour trop vite, le retour vers Givet avec le vent dans le dos était bien plus facile, j'aurais du en profiter un peu plus.  (Même si en vélo horizontal, on n' est pas trop sujet à être influencé par le vent! ).
Sur ce 1er tronçon, il n'y a pas de difficulté si ce n'est une douce montée de 2 Km, qui prend +- 50 mètres d'altitude, pour contourner la centrale nucléaire de Chozz,  une route très fréquentée où les "pilotes" roulent plutôt rapidement.  De plus, aucun aménagement pour sécuriser le passage des vélos, mais on est vite à une bifurcation qui permet de rejoindre un petit village tranquille et retrouver la voie verte !
Le cheminement jusque Fumay est varié et sinueux le long de la Haute Meuse, on passe rapidement de plaines agricoles à de petites collines verdoyantes.... De plus en plus grandes !


Il y a plusieurs possibilités de halte et de ravitaillement, à chaque village.
Entre le départ de Givet à 106 M d'altitude, on prend un gain d'altitude de à peine 18 mètres jusque Fumay .
Un seul regret sur cette voie verte cyclable ...  il y a un peu trop de voitures !!! Attention donc si vous y allez avec des enfants ...  Les riverains sont prudents mais ...
C'est apparemment dans l'éducation de certains  Français du nord, que de devoir venir montrer sur une piste cyclable et se faire remarquer, (pourvu qu'on les regarde) ... leurs beaux bolides puants ...  !!!
Sur l'après -midi, j'ai croisé plus de voitures que de vélos !  Faire 100 mètres à pied est parfois de trop pour quelques promeneurs ou pêcheurs qui ont toujours besoin de leur " fierté d'acier " à leur côté,  ce symbole polluant de leur virilité  !!!  ah !le seul endroit où l'on peut rouler tranquillement, nous les cyclos... et il faut encore qu'ils y viennent nous narguer !



En dehors de ce point négatif, surtout présent le week-end, ... la semaine c'est une vraie piste cyclable pour vélos, c'est l'une des randonnées les plus agréables de Wallonie et du Nord de la France. Il y a projet de la poursuivre vers Sedan pour 2010.

samedi, août 22, 2009

Découverte de l'Eifel 1er partie - Waimes



Date: Août 21
KM / Miles: 71 / 44
Température: 24 to 11°C / 75 to 51°F

Timing : 4H30
Climb : 425 M / 1395 feet
Road : Waimes  - Oudler - Waimes ( Belgium )
File Google Earth et GPSWaimes.zip









Très très beau parcours que cette ancienne voie de chemin de fer de Waimes à Oudler, une véritable ambiance "western". Le revêtement n'est pas roulant, sorte de gravillon, mais il est bien en harmonie avec l'environnement, vélo de course s'abstenir !!!
Idéal pour les Montain Bike et VTC ... pour ce qui est des vélos horizontaux, cela passe bien mais j'aurais probablement préféré mon VTT sur ce type de parcours !



Le parcours long de 35 Km démarre à la sortie de Waimes pour se diriger le long de la frontière allemande en direction du G.D. du Luxembourg !
Absolument pas monotone, il est même très varié et sinueux.
La 1er partie de 16 Km vous emmène vers St Vith que l'on traverse de manière toute à fait sécurisée en site propre ! Il y a juste quelques centaines de mètres sur une route partagée avec la circulation à la sortie de St Vith.



La seconde partie, plus vallonnée est très jolie sur le début jusqu'à un embranchement qui permet de rejoindre Prüm. La suite a un peu moins d'intérêt si ce n'est de se rendre à Burg Reuland, pour se désaltèrer.



Tout au long, il y a une multitudede panneaux qui expliquent les origines et histoires de cette ancienne voie ferrée ! De nombreuses airs de pique-nique sont également présentes !



J'ai démarré ce parcours à 14H30 ... pour rentrer au soleil couchant !
Une bien bel après-midi qui vaut le détour ! ... Ça grimpe pour le retour, les 3/4 de mon dénivelé positif se sont faits dans le sens retour !!!
Dans les années à venir, ce parcours pourra commencer à Trois Ponts et se prolongera jusqu'au G.D. de Luxembourg !



Plus d'infos sur le parcours et la région sur ce site web : http://www.velo-eifel.net/

jeudi, août 20, 2009

Envie d'un tour du monde ?

Si vous désirez en savoir beaucoup plus sur le vélo horizontal, et rêver un peu d'un beau et long voyage autour du monde, je vous invite à visiter le site FROG et GLOBICYCLETTE
Voir les liens ci après !


plus et moins ... Best or not best



Le vélo couché est- il bien ou pas ?


Mise en garde ... ceci n'est que le reflet de mon expérience et avis, il peut diverger en fonction des expériences vécues par d'autres " bentrider "


Les publicités que l'on peu trouver chez tout revendeur vous renseignent le vélo horizontal comme " le vélo " idéal et sans reproche.
Restons sur terre ... le
bent c'est bien, mais si c'était réellement le mieux, il n'y aurait que ça et le vélo droit n'existerait pas !
On peu dire que c'est ... différent, ... un autre loisir ... pas pire pas mieux qu'un vélo droit,... une autre manière d'aborder un loisir cyclable avec ses avantages et inconvénients !
On choisira un vélo horizontal ou un vélo droit en fonction des critères que l'on désire privilégier.
Si le confort du vélo horizontal est à lui seul un critère qui prévaut sur tous les autres, au point d'en oublier les quelques défauts, il faut les mentionner pour ne pas risquer une désillusion par la suite !
Alors ... avantage au vélo droit ou au vélo coucheé... quelques points qui me viennent à l'esprit ... vous comprendrez qu'il n'y a pas vraiment un vélo qui soit positif dans tous les domaines !



La vision panoramique installée sur un bent est bien plus vaste qu'avec un vélo droit, qui se limite parfois à la roue avant !


Il est malgré tout difficile de comparer entre les vélos droits et horizontaux ...
C'est un peu comme chercher à comparer, une voiture de course à un 4 X 4 et à un "camion" !!!
Tous très différents et à usage différent ... c'est un peu comme cela qu'il faut aborder le monde du vélo horizontal ...



Le bent (ou vélo horizontal ou encore recumbent ou vélo couché ) ... trouve son terrain de prédilection dans les voyages, voies vertes et les longs itinéraires, il se plaît à être chargé de bagages !
Il n'apprécie pas forcément les villes où il faut régulièrement faire preuve d'agressivité et de réflexe vis à vis du trafic routier !
La montagne ne lui fait pas peur ... si entraînement adéquat du pilote ... Les montées se feront avec patience et moulinette, ça grimpe! ... Vous arriverez au col en retard sur les cyclos , mais en meilleure forme ! Les descentes sont tout simplement géniales, grisantes ... On a l'impression de voler, un peu comme en planeur lors d'un rase- mottes ! Et vous rattraperez tous les cyclos en vélo droits qui ne vous ont pas attendu au col !


AVANTAGE
- Le confort, indéniable c'est le point fort, plus de douleur à la nuque au au postérieur 
- La vision panoramique
- l'effort physique, sur une longue distance, la fatigue ressentie sera moindre avec un vélo horizontal
- Les descentes grisantes et rapides
- Les longs parcours plats
- Les voyages
- Les possibilités de chargement
- Le comportement au chargement
- Le moindre risque de blessures en cas de chute, vu que l'on est plus près de la route et que les risques de saltos avant sont très limités, les chutes en vélo couché sont beaucoup moins risquées qu'avec un vélo droit, en général c'est la hanche qui est la plus exposée alors qu'en vélo droit il s'agit des tête et bras ! 
- Si la météo est défavorable, vent ou pluie, il est plus facile de rouler sur un bent 
- La tenue vestimentaire du cycliste, tout lui convient, pas besoin de se déguiser en cyclo avec un "lange" <:) 
- L'attitude Zen globale que l'on ressent, le sentiment de réelle détente et la position du corps très naturelle 
- Vu la rareté de l'objet, il est un facilitateur de contact 
- La faible résistance et influence au vent .


INCONVÉNIENT
- La visibilité arrière, on a besoin de rétros
- Les performances bruts un peu "bateau",... il existe des vélos couchés prévus compétition de vitesse très performants, plus qu'un vélo de course mais réservé en général à des compétitions sur vélodrome. Ce n'est pas ce style de vélo horizontal que l'on retrouve sur nos routes mais il y en a !
- Le manque de maniabilité
- Le manque de nervosité
- Le poids
- Les montées où l'on ne peut pas se mettre debout sur les pédales
- Les petits parcours plats, exemple en ville
- Le transport du vélo et prendre les transports en commun ne sont pas toujours évidents 
- Faible ventilation dans le dos
- Attention aux genoux si mal réglé
- Se déplacer en ville dans la circulation est moins évident
- On ne passe pas inaperçu !!!

Au commencement était ... The first day !


Il est un droit légitime de sedemander ... pourquoi un jour faire la transition vers un vélo horizontal ?
Après 1 année de réflexion, de comparaison, d'essais, de doutes et de scepticisme vis à vis de l'objet ... j'ai pourtant fini par franchir le pas d'une acquisition.

Je roulais au préalable sur un VTT de 10Kg, une belle construction maison sur un cadre alu, plusieurs milliers de Kms, quelques petites compétitions XC...


Le déplacement en vélo reste une superbe solution pour découvrir le monde, silencieux, propre, rapide et très bénéfique pour la santé !

Pourtant, chaque année, je me trouve confronté à de graves problèmes de blessure à l'entre-jambe!
Des blessures qui parfois demandent 5 à 8 jours pour guérir et m'empêche de rouler entre ces périodes de récupération ...
A chaque saison, je passe de longues semaines à "acclimater" ce postérieur, à accepter la selle !
A chaque sortie, après 40 Km, les douleurs se font ressentir ... ce n'est qu' après les 1000 premiers kilomètres que l'endurance du postérieur se manifeste par une amélioration.
Malheureusement il suffit d'une interruption de 2 mois ... pour reprendre à zero.
Chaque cycliste est confronté à ce problème, certains se blessent moins que d'autre voir pas du tout, d'autres roulent chaque jour pour conserver cette endurance à l'entre-jambe.
Mais pour moi, ... rien que cet inconvénient des douleurs de l'assise sur un vélo, m'empêche de profiter pleinement du plaisir qu'il procure.
A chaque sortie rando, après 30 Km, cela devenait une torture !
J'ai bien essayé du full suspendu, 2 shorts vélo l'un au- dessus de l'autre, (bien mais trop chaud) ... différentes selles avec parfois des améliorations notables dans le confort, mais jamais la solution idéale qui me permit de reprendre le vélo le lendemain sans douleur au périnée et d'oublier la selle !
Ne voulant pas me contenter de petites ballades de moins de 30 Km, je finis malheureusement par ranger mon VTT et à ne plus faire de vélo !

J'avais un jour découvert l'existence du vélo horizontal sur un salon cycle, l'idée était toujours restée présente que cela pouvait peut être devenir la solution,... ma solution... pour me permettre de renouer le plaisir du vélo voyage sans douleurs et blessures !
Je passe une bonne année à me renseigner via l'internet, à me documenter et à lire tous ce que je trouve ...
Avec pour résultat, la découverte d'avis très partagés sur le sujet !
Il y a ceux qui ne jurent plus que par ce style de vélo et d'autres qui en sont revenu au vélo classique. Difficile de se faire une opinion via les différents forums et avis d'utilisateurs.
Difficile aussi de trouver des endroits où  l'on peut rencontrer ce style de vélo pour faire un essai ...
Je finirai donc par faire de longs déplacements, en France, en Allemagne, puis en Hollande pour tester différents modèles et trouver " le vélo " !
Les premiers essais et l'apprentissage ne furent pas très convaincants ... doutes ... scepticisme ...
Ce type de vélo se montre très différent de tout ce que l'on pense connaitre dans le monde du vélo !
Il faut aussi être " blindé " à certaines réflexions de cyclistes "puristes" croisés sur la route et surtout ... ne pas entamer le sujet avec des personnes qui ne connaissent pas " l'engin " ... impossible qu'ils ne vous donnent pas leurs avis, et généralement très négatifs ! On y reviendra ...

Pourtant pour moi, je savais que si je voulais revenir à faire de la rando en vélo, mon salut ne pouvait transiter que par ce style de cycle.




Découragement du à de multiples blessures ... voilà ce qui m'a amené à ce petit monde du recumbent !

Et maintenant ... après l'apprentissage, les doutes et autres déboires des 200 premiers kilomètres sur un " bent " ... je peux dire : j'ai trouvé " mon " vélo typé plaisir qui me permet de longues distances, chaque jour si je le désire... sans douleurs ... sans fatigue !

Il n'a pas que des avantages, même des inconvénients majeurs ... mais il a un atout ... le confort absolu !

mercredi, août 19, 2009

In the first time


Pictures by Globicyclette

Bonjour à tous et bienvenue sur mon journal de bord consacré à mon expérience du vélo horizontal, un vélo également appelé outre manche ... recumbent ! Moins péjoratif en tous cas que vélo couché !!!
Prochainement, j'espère trouver le temps de développer des sujets comme le pourquoi du vélo horizontal, avantage et inconvénient ... parler des différents itinéraires Européens, de voies vertes, explorer un peu les domaines techniques du vélo de voyage ... partager par l'image photographique les expériences vécues et les déboires ...
Un blog journal consacré à la passion du vélo de voyage ! ... version confort et original !